Coyotus Erudicus

Coyotus Erudicus

Le canut et la soie

Le tissage de la soie par les canuts

 

Le travail de la soie est une activité très organisée et hiérarchisée.

On y trouve d'abord les « soyeux » qui achètent la matière première dans les pays producteurs comme la Chine et le Japon, soit du fil de soie dévidé, soit des lots de cocons.

Ils font préparer le fil tiré des cocons avant de le confier aux ateliers de tissage.

 

La dévideuse réunit de 4 à 6 fils des cocons bouillis et les dévide en même temps. Le fil ainsi constitué est enroulé sur le dévidoir.

 

 La moulineuse tord ensemble plusieurs fils de soie pour plus de solidité. Plus le fil est tordu, plus la future étoffe sera souple. Ce travail donne la soie grège qui ne peut pas encore être teinte.

 D'autres ouvriers se chargent alors de deux activités nécessaires :

 

- Le décreusage consistant à faire bouillir les écheveaux avec un dissolvant afin d'éliminer totalement  le grès (matière qui entoure le fil de soie). La couleur du grès dépend de la sorte du ver ; le fil de soie, lui, est toujours blanc.

 - L'alunage consistant à imprégner le fil pour pouvoir le teindre.

 

Vient ensuite la teinture qui peut être réalisée sur le fil ou sur le tissu.

 

Enfin prêt, le fil peut être tissé. 

Le tissage s'effectuait sur des métiers à bras par des ouvriers tisseurs, chefs d'atelier ou compagnons, que l'on appelle les « canuts ».

Avant l'invention du métier Jacquard, le travail se faisait souvent en famille : la femme du canut, la "canuse", préparait les fils de chaîne, et ses enfants étaient "tireurs de lacs".

Les métiers de cette époque étaient de haute taille et nécessitaient des ateliers de plus de 4 mètres de haut

Au milieu du 19ème siècle, la mécanisation et l'arrivée du métier Jacquard ont fortement augmenté la production des étoffes de soie.

 

Aujourd'hui, malgré les progrès énormes qu'apportent les machines modernes, certains types de tissus continuent à être fabriqués sur des métiers mécaniques traditionnels.

C'est notamment le cas des tissus d'ameublement et de certains tissus destinés à la haute couture.

Lorsqu'il s'agit de reproduire des tissus anciens, seul le métier manuel ( métier à bras) peut être utilisé…

 

Un canut au travail chez lui.

 



01/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres