Coyotus Erudicus

Coyotus Erudicus

Le chapelier

Les chapeliers existent depuis fort longtemps.

Tout au début, au temps des Gaulois, il était de coutume de tresser des fleurs et se s'en faire une « coiffure ».

Cette pratique a été conservée jusqu'au moyen âge, époque qui a vu l'expansion et la diversification de la profession.

En effet, d'après un article paru en 1867 et traitant de l'histoire des chapeliers, ceux-ci étaient organisés en plusieurs classes.

 

Le chapelier de fleurs perpétuait la tradition des fleurs tressées, qui, en plus d'être décoratives sur la tête, retenaient les cheveux que les femmes portaient très longs.

La classe riche a remplacé ces tresses de fleurs par des imitations en métaux précieux ornés de pierreries, véritables ancêtres du diadème.

 

Le chapelier de paon et d'orfrois utilisait les plumes de paons pour décorer ses chapeaux tissés en fils précieux ( or et argent ) et montés de manière compliquée et sophistiquée jusque le  15ème siècle.

 

Le chapelier de coton était spécialisé dans la fabrication et la vente de bonnets et accessoirement de gants de laine.

 

Le chapelier de feutre sera le seul à perdurer et à s'imposer après le 16ème siècle.

 

Ce dernier devait respecter des règles strictes, mais heureusement peu nombreuses :

Il lui était interdit de travailler avant le jour, ainsi que le dimanche.

Il ne pouvait revendre de vieux chapeaux reteints, et ne devait utiliser que du poil d'agneau pour son feutre.

Un maître chapelier ne pouvait avoir qu'un seul apprenti.

 

Il a fallu attendre le 14ème siècle pour que le chapelier puisse utiliser d'autres matières pour fabriquer son feutre : poils de castor, laine, poil de lapin …

Depuis cette époque, la mode des chapeaux s'est bien implantée, et celle-ci a vu défiler une multitude de formes et de matières, allant  actuellement du papier compressé au cuir le plus cher en passant par tous les matériaux synthétiques utilisables.

 

 

     



02/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres