Coyotus Erudicus

Coyotus Erudicus

Le chandelier

Le chandelier est un artisan qui, comme son nom l'indique, fabriquait des chandelles.

Il ne faut pas confondre cirier et chandelier.

Le cirier utilisait de la cire d'abeille, tandis que le chandelier travaillait avec du suif.

Le suif est obtenu à partir de graisses animales, fondues, filtrées et clarifiées.

Le chandelier avait donc pour tâche de transformer le suif en chandelles.

Le terme « bougie » est aussi utilisé pour désigner les chandelles de cire dès le 16ème siècle, et se rapporte à la ville de Bougie en Algérie, ville dont on importait la cire pour les cierges.

Un cierge est une bougie faite de cire d'abeilles et utilisée dans un cadre religieux.

 

Le chandelier utilisait deux méthodes pour fabriquer ses chandelles.

La première consistait à tremper une série de mèches fixées à un bâton dans du suif liquide, et à laisser refroidir l'ensemble.

Une fois froides, les mèches étaient à nouveau « saucées », et ces opérations se répétaient jusqu'à la dimension de chandelles voulue.

La seconde méthode consistait à remplir un moule dans lequel une mèche était placée.

 

Le suif était aussi la matière première pour la confection du savon.

C'est ainsi que nombre de chandeliers étaient aussi savonniers.

En effet, beaucoup de gens fabriquaient eux-mêmes leurs chandelles et la demande n'était pas toujours forte chez les artisans. 

 

Le suif ayant la particularité de fumer rapidement si la mèche était trop longue, il était nécessaire de la couper régulièrement à l'aide d'un outil appelé « mouchette ».

Cet instrument était une paire de ciseaux couplée à une petite boîte dans laquelle tombait le morceau de mèche coupé.

 

Une mèche en mauvais état ou trop longue entraînait une mauvaise combustion, faisait couler la chandelle et dégageait de la fumée.

Afin d'éteindre les chandelles et les cierges d'église, souvent placés très haut, on pouvait utiliser un éteignoir, cône métallique fixé sur un manche plus ou moins long et servant à étouffer la flamme.

Les chandelles de suif survivront jusqu'au 19ème siècle, puis disparaîtront au profit des nouvelles technologies comme le gaz et l'électricité.

 



21/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres