Coyotus Erudicus

Coyotus Erudicus

Le chasse-manée

Le chasse-manée était un des aides du meunier.

 

Son travail principal, hormis l'entretien du moulin en tant que « valet de meunier », était d'aller récolter les manées (quantité plus ou moins importante de blé) au domicile des clients désireux de les faire moudre, et de leur rapporter les sacs de farine après l'opération.

 

Le transport était assuré par des mulets, et le nom de la fonction provient de chassemanderie : autorisation donnée à un meunier de prendre le grain et de livrer la farine à domicile.

 

Selon les régions, le chasse-manée portait d'autres noms, tels que Chasse-meunet (Picardie) : Chasse-mounée (Franche-Comté) ; Chasse-moutte (Franche-Comté) ; Chasse-maisnié ou Chasseron.

 

En région Parisienne, ils se nommaient « chasse-mulets » du fait qu'ils poussaient devant eux les mulets chargés de grains ou de sacs de farine.

 

Ils parcouraient autrefois les villages à pieds avec leur mulet, leur baudet ou leur cheval.

Plus tard, ils ont utilisé une voiture spéciale : la charrette à manée.

 



22/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres