Coyotus Erudicus

Coyotus Erudicus

Le buronnier

Le buronnier et son équipe œuvraient dans la montagne pendant une période de six à huit mois.

Ces hommes vivaient alors dans un buron et passaient leurs journées à veiller aux troupeaux montés en alpage.

Cette période se nommait l'estive.

Leur travail consistait à surveiller, nourrir, soigner et traire les vaches afin de fabriquer du fromage sur place.

La vie était très difficile, et les diverses opérations devaient être faites en temps et heure.

La traite des vaches avait lieu le matin et le soir.

Une fois récolté, le lait devait être traité pour être transformé en fromage.

 

Les burons étaient isolés, disséminés dans la montagne, et l'approvisionnement en vivres et eau posait souvent problème.

La taille du buron dépendait de sa situation : un vaste espace vert permettait l'édification d'un buron important, pour autant que le troupeau des vaches soit, lui aussi, important.

Le buron est un bâtiment rustique, purement fonctionnel, comprenant une pièce principale dans laquelle les hommes logent la nuit et travaillent le jour pour préparer le fromage.

Le sous-sol était généralement réservé au stockage des fromages.

Les grands burons disposaient également d'enclos pour quelques porcs, nourris avec les résidus de la fabrication des fromages.

Une petite étable protégeait aussi les veaux en cas de mauvais temps

 

La  plupart des burons ont cessé leurs activités au milieu du 20ème siècle, à l'exception de quelques-un qui perpétuent la tradition, à la grande joie des touristes.

Mais ces buronniers travaillent maintenant dans des conditions d'hygiène contrôlées, et la fabrication du fromage s'est fortement améliorée.

 

 

 



20/05/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres